Chasse aux bruits de masse et autre parasites

Trucs et astuce pour aller plus loin

Chasse aux bruits de masse et autre parasites

Nouveau messagede Naturel le Mer 7 Sep 2011 18:13

Bonjour,
Il y a quelques jours, je veux regarder la télé. Mon décodeur est placé sous l'alimentation de mon CD. Distrait, je laisse le système sous tension et donc l'alimentation du CD également. Impossible de regarder le moindre programme tant l'image et le son sont épouvantables. Je coupe le CD et tout devient parfait...

Suite à cette banale mésaventure, il me semble intéressant d'ouvrir un sujet ou relater nos constats, expériences et solutions face aux divers soucis et parasitages dont sont parfois les proies nos installations.

L'importance de l'installation d'une ligne électrique dédiée pour nos système ayant déjà été traitée plusieurs fois dans différents sujets sur ce forum, je propose de porter notre attention sur les différents bruits de masses, leurs implications et les solutions possible pour les supprimer.

Les circuits des machines et les alimentations n'étant pas toutes blindées, de mettre en évidence l'importance de l'interaction entre les appareils eux-mêmes. Dans le cas de l'alimentation de mon lecteur de CD vintage, par exemple, qui n'est équipé d'aucun blindage, elle perturbait totalement le fonctionnement de mon décodeur TV pourtant placé sur un autre étage de mon meuble. Cela malgré la séparation constituée par une plaque de verre mon meuble.

Faut-il aussi considérer comme de l'optimisation le fait de traquer tout les micros "buzzz" qui cumulés sont autant d'entraves à la pureté du son et surtout dégrade le rapport signal-bruit.

Comme brancher et gérer les différentes masses de nos machines. Quels sont les problèmes et difficultés rencontrés. Quelles sont les solutions envisageables. Est-il possible de blinder les meubles hifi, par exemple à l'aide de plaque de cuivre entre les étages de nos meubles ? Etc.

A vos expériences et à vos claviers. ;)
Dans toute chose il y a une faille.
C'est ainsi qu'entre la lumière.
Leonard Cohen
Avatar de l’utilisateur
Naturel
Administrateur du site
 
Messages: 8506
Inscription: Lun 15 Fév 2010 09:59

Re: Chasse aux bruits de masse et autre parasites

Nouveau messagede VEYS le Mer 7 Sep 2011 18:46

Ma première réflexion est :

"Pourquoi le monde de le Hifi s'obstine à travailler en mode asymétrique alors que les composants électroniques actuels permettent à coûts identiques de travailler en mode symétrique" ?
Qu'importe le flacon, pour peu qu'on ait l'ivresse !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre expérimenté
 
Messages: 2390
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09

Re: Chasse aux bruits de masse et autre parasites

Nouveau messagede Naturel le Mer 7 Sep 2011 20:43

VEYS a écrit:Ma première réflexion est :

"Pourquoi le monde de le Hifi s'obstine à travailler en mode asymétrique alors que les composants électroniques actuels permettent à coûts identiques de travailler en mode symétrique" ?

C'est un fait, en symétrique la masse se trouve séparée du signal sur un conducteur propre. En sonorisation tout est par ailleurs en symétrique.
Dans toute chose il y a une faille.
C'est ainsi qu'entre la lumière.
Leonard Cohen
Avatar de l’utilisateur
Naturel
Administrateur du site
 
Messages: 8506
Inscription: Lun 15 Fév 2010 09:59

Re: Chasse aux bruits de masse et autre parasites

Nouveau messagede VEYS le Mer 7 Sep 2011 21:19

Il n'y a pas qu'en "sonorisation" qu'on utilise les liaisons symétriques mais aussi dans tout le monde de l'enregistrement professionnel.
De même les liaisons "AES" numériques le sont. Donc un cable "SPIF" coaxial reste plus sensible aux interférences par exemple.

Je crois qu'on devrait par ailleurs ouvrir un débat sur la sonorisation (souvent décriée dans les forums Hifi) parce que celle ci est pour moi le principal chalenge que l'on peut rencontrer en "restitution sonore de qualité". Lorsqu'on s'implique dans une sonorisaton, on doit maitriser tous les éléments de la chaine.
Du micro à l'oreille de l'auditeur en passant par l'acoustique du lieu on se trouve coincé par toutes les contraintes imaginables (en ce compris par les critiqueurs passifs !!!).
Qu'importe le flacon, pour peu qu'on ait l'ivresse !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre expérimenté
 
Messages: 2390
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09

Re: Chasse aux bruits de masse et autre parasites

Nouveau messagede marco le Mer 7 Sep 2011 22:07

Bonjour à tous.

Sujet bateau par excellence.

Primo le balancé ne constitue pas la panacée universelle, un circuit mal conçu balancé ou non est mal conçu.
Secundo il faut savoir qu'un nombre effarant de développeurs ne connait pas l'ABC de l'électronique audio et c'est d'autant plus grave aujourd'hui que les jeunes ingénieurs et techniciens ne reçoivent quasi plus aucune formation en ce qui concerne les circuits analogiques en particulier pour les signaux très faibles - une entrée ligne est vachement moins difficile à rendre silencieuse qu'une entrée phono pour cellule MC.
Tertio l'intrusion du digital à tous les étages a engendré toute une série de problèmes inconnus ou peu fréquents au temps de l'analogique pur. La vitesse des flancs de montée et de descente des signaux numériques et la fréquence élevée des horloges constituent des problèmes difficiles à maitriser lorsqu'il s'agit de descendre au dessous de -80 dB de rapport signal/bruit. Ne parlons pas des liaisons Wifi et des rayonnements GSM et autres qui encombrent le spectre des fréquences et polluent les systèmes Hifi depuis plusieurs dizaines d'années maintenant.
Quarto le réseau de distribution 230 V AC et la terre électrique de nos habitations sont de moins en moins propres.

Que donner comme conseil ?
Chaque système est unique et chaque problème doit être traité une fois qu'il a été identifié formelement et compris. Sur base de cela il est possible d'envisager une solution technique qui pourra régler totalement le problème ou qui le réduira dans des limites acceptables.
Se méfier des solutions à l'emporte pièce comme les soi-disant barrettes miraculeuses qui vont apporter une solution à tous les problèmes.
Le monde électrique est partagé entre les phénomènes électriques et magnétiques et parfois la combinaison des deux.
Deux exemples qui illustrent parfaitement ce qui vient d'être dit:
1/ j'ai eu à régler un problème de parasites sur une platine de lecture d'une marque bien connue et plutôt couteuse. Le propriétaire avait assigné l'entrepreneur et la société immobilière qui avait construit son appartement en mettant en cause le système de moteur des ascenseurs de son immeuble. Un consultant avait suggéré de placer des plaques d'acier sur tous les murs de l'appartement contigus avec les cages d'ascenseurs, soit une dépense de milliers d'Euro.
Mon intervention à consister à d'abord demander si le problème se posait quand le système audio était placé à l'opposé de l'appartement et des ascenseurs; réponse: NON. J'ai ensuite passer une 1/2 heure à réfléchir et à faire des essais simples pour trouver la solution: relier la masse du bloc moteur de la platine alimentée par une alimentation murale sans prise de terre à la masse du châssis de la platine proprement dite.
Coût de la solution: moins de 2 Euro de matériel, mon intervention et mon déplacement soit beaucoup moins que la construction d'une cage de Faraday.
2/ j'ai eu à régler un problème de ronflement sur un ampli intégré stéréo (SE) à tubes KR d'une quinzaine d'année. Plusieurs techniciens étaient déjà passés sur l'appareil et avaient vendus force capacités coûteuses sans jamais remédier au problème que le propriétaire acceptait in fine par dépit. Après avoir remis en état son ampli suite à des dégâts provoqués par le client et dus à une inversion de tubes double triode n'ayant pas le même pin-out :-( , je me suis attaqué au problème de ronflement. Après 3-4 heures de recherches et de cogitations intenses j'ai fini par trouver la cause très insidieuse du problème: tout simplement la carte de redressement des alimentations des filaments des tubes de puissance (chauffage direct) était mal conçue. Elle fonctionnait très bien mais le développeurs n'avait rien compris à ce qui se passe réellement dans les circuits. La modification et le déplacement des pistes de circuit imprimé entourant chacun des 3 régulateurs intégrés sur des longueurs de 2-3 cm maximum à ramener le silence à cet appareil QUI AVAIT DONC ETE COMMERCIALISE PAR KR AVEC UN PROBLEME PATENT.
Inutile de vous décrire le bonheur du client.

La science est difficile à appréhender dans sa totalité et exige une très grande humilité.
C'est en faisant des erreurs et en essayant de les comprendre et de les corriger qu'on finit par avoir une vision à peu près valable du monde qui nous entoure.

Bonne lecture et ne sombrez pas dans la déprime, il y a des produits qui fonctionnent et sonnent très bien et souvent on ne sait pas pourquoi vraiment :-)
marco
Membre néophyte
 
Messages: 13
Inscription: Dim 13 Mar 2011 17:43

Re: Chasse aux bruits de masse et autre parasites

Nouveau messagede Naturel le Mer 7 Sep 2011 23:53

Bonjour Marco,
Je lis avec attention votre très riche intervention, qui met en évidence le problème premier que je tentais de mettre en évidence dans ce sujet. Problème très justement lié au lieu et au conditions dans lesquelles sont installé le matériel. Le côté réflexion et élaboration de solutions simples me semble être justement tout à fait passionnant.

J'ajoute un exemple banal de soucis de masse. Mon système est directement raccordé à une ligne dédiée (de 4mm2) à la musique. Le seule fait d'avoir une machine en contact avec le câble de télédistribution provoque un bruit de masse intolérable. Il semblerait que nous ayons la "chance" d'avoir des télédistributeurs dont le réseau est alimenté en électricité par un conducteur présent dans le câble...
Chez-moi, le résultat rendait le système inaudible si je ne prenais pas soins de débrancher le câble Numéricable de mon installation.
Après pas mal de d'essais, une solution est venue du fait d'isoler l'une de l'autre la masse de tous les appareils et ne garder une mise à la terre que pour le plus gros consommateur, à savoir, dans mon cas, l'ampli.

En ce qui concerne l'aventure de l'alimentation de mon lecteur CD qui n'est pas du tout blindée et son influence sur le décodeur, présent à l'étage du dessous du meuble, cela m'a donné l'idée de me poser la question du bien fondé de "blinder" chaque étage du meuble. Cela à l'aide d'une plaque de cuivre intercalée entre les machines et le plateau du meuble. J'ai eu, il y a longtemps un CD 11 Marantz dont l'intérieure était totalement blindé de cuivre. C'est un peu sur cet exemple que me vient cette idée.

Certains d'entre-nous ont-ils déjà testés des solutions similaires :?: :idea:
Dans toute chose il y a une faille.
C'est ainsi qu'entre la lumière.
Leonard Cohen
Avatar de l’utilisateur
Naturel
Administrateur du site
 
Messages: 8506
Inscription: Lun 15 Fév 2010 09:59

Re: Chasse aux bruits de masse et autre parasites

Nouveau messagede Naturel le Ven 9 Sep 2011 12:28

Et bien, personne n'a jamais eu le moindre soucis de masse ou de bruits parasites à résoudre ? ...
Dans toute chose il y a une faille.
C'est ainsi qu'entre la lumière.
Leonard Cohen
Avatar de l’utilisateur
Naturel
Administrateur du site
 
Messages: 8506
Inscription: Lun 15 Fév 2010 09:59

Re: Chasse aux bruits de masse et autre parasites

Nouveau messagede chucky le Jeu 13 Oct 2011 18:06

Bonjour, moi aussi j'ai un problème de masse .
Depuis la construction de mes 2 caissons de basse alimenté par un ampli sono macmah 3.8 lorsque j'allume l'ampli j'ai un très petit buzz au niveau des enceinte caisson qui ne s'entend pas pendant un film .
Sur l'ampli sono mac mah il y a un switch GND qui est sur ON et si je le met sur OFF plus de buzz.
Est ce que je peux utilisé l'ampli avec GND sur OFF, y a t'il un risque.
;)
chucky
Membre débutant
 
Messages: 183
Inscription: Mar 11 Oct 2011 14:55

Re: Chasse aux bruits de masse et autre parasites

Nouveau messagede chucky le Ven 14 Oct 2011 13:54

:cry:
chucky
Membre débutant
 
Messages: 183
Inscription: Mar 11 Oct 2011 14:55

Re: Chasse aux bruits de masse et autre parasites

Nouveau messagede Naturel le Ven 14 Oct 2011 14:09

Cela équivaut à l'utiliser sans mise à la terre. Pour moi il n'y a pas de risque si l'installation est raccordée à la terre par un autre composant (normalement le plus gros consommateur de l'installation), mais d'autres membres du forum ne sont pas de cet avis.

Le Mac mah est un ampli de sonorisation et aussi un gros consommateur...
Dans toute chose il y a une faille.
C'est ainsi qu'entre la lumière.
Leonard Cohen
Avatar de l’utilisateur
Naturel
Administrateur du site
 
Messages: 8506
Inscription: Lun 15 Fév 2010 09:59

Suivante

Retourner vers Optimisation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron