Petit tour d'horizon sur le découplage.

Trucs et astuce pour aller plus loin

Re: Petit tour d'horizon sur le découplage.

Nouveau messagede Euterpe le Lun 20 Sep 2010 14:05

frisounette a écrit:
Euterpe a écrit:Avant ça, vous avez effectué l'acoustique de votre local et amené des lignes électriques dédiées... bien entendu, c'est évident :roll: .


pour ce qui me concerne :
- acoustique : en cours
- lignées secteur dédiée : oui
;)


Alors c'est un bon début, bravo.
Avatar de l’utilisateur
Euterpe
Membre néophyte
 
Messages: 10
Inscription: Mar 23 Fév 2010 20:56
Localisation: Québec-Canada

Re: Petit tour d'horizon sur le découplage.

Nouveau messagede lygett le Lun 1 Nov 2010 14:05

Morbleu! Que de science!

Je ne suis toutefois pas sûr d'avoir bien compris dans quels cas concrets il faut découpler et dans quels cas il faut coupler.

Pour une platine vinyle, on conseille le plus souvent de la stabiliser au maximum pour la protéger des vibrations externes (découplage?) et de privilégier l'amortissement de toutes les vibrations produites par le disque, le moteur, le plateau, etc (couplage?).

On conseille également d'assurer le meilleur contact possible (couplage) entre la cellule et le bras qui absorbe alors les vibrations parasites, mais en revanche d'isoler le plus possible le plateau de la base (par le découplage de l'axe de rotation).

Mon analyse est-elle correcte?

Pour des enceintes, puis-je en déduire qu'en fonction de la nature du sol, il faudra privilégier le découplage complet (par exemple en utilisant des contre-pointes) ou au contraire laisser le sol absorber une partie des vibrations et limiter le découplage?

J'ai toujours cru que le découplage était plus important que la qualité de l'alimentation électrique, semble-t-il à tort. Un filtrage supplémentaire peut-il pallier l'absence de ligne électrique dédiée?
lygett
Membre néophyte
 
Messages: 16
Inscription: Sam 23 Oct 2010 15:48

Re: Petit tour d'horizon sur le découplage.

Nouveau messagede Philippe Martiat le Lun 1 Nov 2010 15:52

En ce qui me concerne, j'ai toujours compris cela comme suit: pour les enceintes, il faut les découpler acoustiquement, c.a.d. empêcher le son venant du sol de les faire vibrer et empêcher leur son de se propager par le sol à d'autres appareils. Par contre, il faut les coupler mécaniquement pour les empêcher de bouger quand un son est émis, pour éviter de petits mouvements imperceptibles d'avant - arrière, qui vont provoquer des déphasages, surtout dans les aiguës. Pour les électroniques, j'ai un peu plus de mal. Je conçois bien qu'il faille empêcher le son de remonter vers un lecteur de CD, ce qui pourrait le faire vibrer, et perturber par exemple la lecture d'un disque par le laser en provoquant des erreurs de lectures qui introduisent de la distorsion et du "jitter". Par contre je comprend moins bien la nécessité du couplage. En plus, il existe toujours aussi un couplage acoustique par voie aérienne directe entre une enceinte et une électronique. La solution serait de les éloigner le plus possible des enceintes, ce qui n'est pas évident, vu le prix du câblage. Certains parlent d'utiliser un matériau à placer au dessus, comme les "damping plates", mais je n'ai jamais eu l'occasion d'en écouter. Tous les conseils sont les bienvenus.
Philippe Martiat
Membre débutant
 
Messages: 53
Inscription: Dim 18 Avr 2010 12:03
Localisation: Ixelles

Re: Petit tour d'horizon sur le découplage.

Nouveau messagede Naturel le Mer 3 Nov 2010 10:10

Bonjour,
toute une série de composants électroniques n'aiment pas du tout être "secoués" c'est la raison pour laquelle il est souvent important de découpler même les alimentations, les amplis, etc... C'est encore plus vrai en ce qui concerne les machines à lampe. Tout cela est évidement à définir en fonction du positionnement, de meuble, de la nature du sol, etc.

En ce qui concerne le filtrage et l'installation de ligne dédiées de forte section (min 4 carré), ce sont deux choses qui se complètent. Le filtrage sera souvent hyper important et efficace sur les pré-ampli, lecteurs et autres machines du genre, pour les nourrir avec un courant "pur" et les lignes électrique dédiées apporteront, en plus de l'avantage d'un courant non pollué par le restant de l'installation, une disponibilité en courant accrue qui se fera surtout sentir dans l'aisance de l'ampli, la force et l'impact du grave.
Dans toute chose il y a une faille.
C'est ainsi qu'entre la lumière.
Leonard Cohen
Avatar de l’utilisateur
Naturel
Administrateur du site
 
Messages: 8578
Inscription: Lun 15 Fév 2010 09:59

Re: Petit tour d'horizon sur le découplage.

Nouveau messagede frisounette le Lun 17 Jan 2011 14:41

Philippe Martiat a écrit:En ce qui me concerne, j'ai toujours compris cela comme suit: pour les enceintes, il faut les découpler acoustiquement, c.a.d. empêcher le son venant du sol de les faire vibrer et empêcher leur son de se propager par le sol à d'autres appareils. Par contre, il faut les coupler mécaniquement pour les empêcher de bouger quand un son est émis, pour éviter de petits mouvements imperceptibles d'avant - arrière, qui vont provoquer des déphasages, surtout dans les aiguës. Pour les électroniques, j'ai un peu plus de mal. Je conçois bien qu'il faille empêcher le son de remonter vers un lecteur de CD, ce qui pourrait le faire vibrer, et perturber par exemple la lecture d'un disque par le laser en provoquant des erreurs de lectures qui introduisent de la distorsion et du "jitter". Par contre je comprend moins bien la nécessité du couplage. En plus, il existe toujours aussi un couplage acoustique par voie aérienne directe entre une enceinte et une électronique. La solution serait de les éloigner le plus possible des enceintes, ce qui n'est pas évident, vu le prix du câblage. Certains parlent d'utiliser un matériau à placer au dessus, comme les "damping plates", mais je n'ai jamais eu l'occasion d'en écouter. Tous les conseils sont les bienvenus.


Bjr,

quelle solution as tu retenu sous tes enceintes pour les découpler du sol, tout en les couplant mécaniquement ?

frisou ;)
frisounette
Membre débutant
 
Messages: 134
Inscription: Ven 9 Juil 2010 14:32

Re: Petit tour d'horizon sur le découplage.

Nouveau messagede Philippe Martiat le Lun 17 Jan 2011 16:19

quelle solution as tu retenu sous tes enceintes pour les découpler du sol, tout en les couplant mécaniquement ?

Une solution pas très originale, mais un peu abîmante. Chez moi, le sol de mon séjour est fait de parquet posé sur du béton. Il y a un tapis au milieu. J'ai d'abord essayé des dizaines de positions, pour finir par en trouver une qui me paraissait convenable. Ensuite, j'ai tout simplement posé mes enceintes (des 802D de +/- 80 kg) avec leur pointe directement sur le parquet, composé de petites lames de bois (où elles se sont enfoncées, en faisant un trou dans de petites lames de bois qui seront à remplacer). Ceci assure un excellent couplage mécanique (elles sont incrustées dans le sol). Quand au découplage acoustique, il est assuré par la jonction bois-acier des pointes. Le son se transmet très mal d'une pointe en acier vers le bois.
Philippe Martiat
Membre débutant
 
Messages: 53
Inscription: Dim 18 Avr 2010 12:03
Localisation: Ixelles

Re: Petit tour d'horizon sur le découplage.

Nouveau messagede Naturel le Lun 17 Jan 2011 17:06

Philippe Martiat a écrit:Une solution pas très originale, mais un peu abîmante.

Peut-être, mais une des meilleures solutions malgré tout. ;)
Dans toute chose il y a une faille.
C'est ainsi qu'entre la lumière.
Leonard Cohen
Avatar de l’utilisateur
Naturel
Administrateur du site
 
Messages: 8578
Inscription: Lun 15 Fév 2010 09:59

Re: Petit tour d'horizon sur le découplage.

Nouveau messagede frisounette le Lun 17 Jan 2011 19:35

merci de cette réponse .... ;)
un peu de la meme facon semble t il, Audiomat recommande pour ses amplis et DAC de faire reposer / enfoncer les pointes d'origine sur une planche de hetre (ou équivalent) assez épais ...
frisounette
Membre débutant
 
Messages: 134
Inscription: Ven 9 Juil 2010 14:32

Re: Petit tour d'horizon sur le découplage.

Nouveau messagede HIFIBOX le Mar 26 Juil 2011 11:17

Bonjour tout le monde,
personellement,je pense qu'il n'y a aucune logique:
il y a certains découpleurs qui s'associeront mieux avec tels ou tels appareils,alors que si vous prenez les mêmes grigris ne réagiront pas de la même façon avec d'autres éléments audio.
De plus,cela dépend aussi de ce qu'on attend du résultat:
certains attendrons de ces découpleurs plus de fermeté dans le grave,par exemple ou alors certains attendent le résultat d'une écoute plus suave et moin décortiquée.
Comme chacun le saura,chaque appareil,que ce soit ampli,dac,cd player ou autre sonnera différement avec ou sans découpleur bien sûr,mais en plus si on prend le même appareil et on qu' on essaie 5 découpleurs différents,celui ci sonnera 5 fois différent.Mais qui dit vrai?Qui est le plus proche de la vérité sonore?
L'important est que ça plaise et convienne à la personne qui écoute le système.
Après...ce n'est qu'une éternelle alchimie.
Bonnes écoutes à tous!
HIFIBOX
Membre débutant
 
Messages: 34
Inscription: Jeu 2 Juin 2011 08:02

Re: Petit tour d'horizon sur le découplage.

Nouveau messagede Naturel le Mar 26 Juil 2011 17:16

Il est aussi important de respecter le poids admissible conseillé pour les systèmes de découplage. Certains modules à base de matière souple deviennent effroyablement dur s'il sont trop compressés et ne jouent évidement plus leur rôle absorbant.
Dans toute chose il y a une faille.
C'est ainsi qu'entre la lumière.
Leonard Cohen
Avatar de l’utilisateur
Naturel
Administrateur du site
 
Messages: 8578
Inscription: Lun 15 Fév 2010 09:59

Précédente

Retourner vers Optimisation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot] et 2 invités