CONCERT DU NOUVEL AN AU PBA DE BXL

En direct du live

CONCERT DU NOUVEL AN AU PBA DE BXL

Nouveau messagede VEYS le Ven 18 Jan 2013 17:48

J’avais écrit dans un autre post que je ferai un petit compte rendu du concert de Nouvel An de l’Orchestre National au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. :geek:

Dimanche 13 janvier 15h, salle plus que pleine. Beaucoup de personnes d’un certain âge.
Je ne me sens pas trop vieux du coup. Des enfants aussi. :P

Les places que j’ai reçues (concours) sont loin d’être idéale.
3ème rang à cour. Donc avec l’arrondi de scène, je vois le dos des violoncelles, le profil du chef et le bras gauche du 1er Violon. Et je suis plus bas que les sièges des musiciens. Rien à voir avec le fauteuil idéal !!! :cry:

Me voilà coincé entre l’envie de changer de place mais la salle est pleine, et le fait de me dire que je vais prendre mon mal en patience et que je verrai (entendrai) bien quelque chose.

Le programme typique de ce concert, ce sera du symphonique bon enfant : valses, polka … :roll:

Et puis, la machine se met en route, la musique se crée sur la scène, se mélange habillement et envahit la salle.
Mais m… je suis très mal placé et j’entends tout !!! :?

Quoi, mes deux oreilles ne sont pas à l’un des sommets du triangle acoustique, et pourtant je n’ai nullement l’impression d’avoir un déséquilibre de l’image. Je suis le nez dans les violoncelles et les contrebasses et j’entends parfaitement les cuivres sans que les cordes ne soient envahissantes.

Bon d’accord, pour la précision ce n’est pas tiptop. Mais la masse instrumentale est réelle (réaliste)et équilibrée. D’où je suis, hors de question de procéder à une écoute intelligente. Situer précisément un instrument comme j’avais pu le faire lors d’autres concerts, n’est pas possible. :oops:

Mais l’enclume (si-si) passe bien même si je ne la vois pas et les coups de pistolets sont bien définis ! :lol:

Que dire par rapport à une écoute hifi d’un concert :

1)Les volumes relatifs ne sont pas si élevés que çà.
2)La dynamique peut être très forte (surtout quand les percussionnistes s’y mettent)
3)La gamme (plage) de fréquences tendrait plus vers le haut, les contrebasses et les percussions graves (timbales) ne sont pas omniprésentes.
4)Les fréquences (et leurs harmoniques) supérieures sont très précises (cinglantes) et sur les percussions aigues je ne crois pas que l’on peut arriver à les reproduire (prise de son, dynamique, tweeters).

Le travail des preneurs de son a beau être souvent de très haute qualité, il faut bien se rendre compte que le couple orchestre + salle crée une image et un son d’une autre dimension. :o

Et puis, l’émotion du direct !!! ;)
Tout plan subjectif transite par un objectif !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre expérimenté
 
Messages: 2293
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09

Re: CONCERT DU NOUVEL AN AU PBA DE BXL

Nouveau messagede Moogaddict le Ven 18 Jan 2013 18:59

VEYS a écrit:1)Les volumes relatifs ne sont pas si élevés que çà.
2)La dynamique peut être très forte (surtout quand les percussionnistes s’y mettent)
3)La gamme (plage) de fréquences tendrait plus vers le haut, les contrebasses et les percussions graves (timbales) ne sont pas omniprésentes.
4)Les fréquences (et leurs harmoniques) supérieures sont très précises (cinglantes) et sur les percussions aigues je ne crois pas que l’on peut arriver à les reproduire (prise de son, dynamique, tweeters).


Merci pour ce post, très intéressant, et chapeau pour ce descriptif qui me paraît d'une clairvoyance, d'une justesse et d'une compacité flagrantes.

Je n'y étais pas, à ce concert, mais suis totalement d'accord avec ton ressenti, semblable au mien, lors d'autres concerts de musique "classique".
Juste un peu de bruit, pour masquer le silence.
Avatar de l’utilisateur
Moogaddict
Membre expérimenté
 
Messages: 1686
Inscription: Dim 7 Nov 2010 16:15
Localisation: Brabant wallon

Re: CONCERT DU NOUVEL AN AU PBA DE BXL

Nouveau messagede VEYS le Lun 21 Jan 2013 10:08

Je rajouterai que le fait d'être plus proche de la scène m'a aussi donné une impression que je qualifierai d'anti-audiophile. ;)
Le coté un peu doux, soyeux, rond et plein (dynamique quand même) que la plupart des audiophiles recherchent souvent n'est pas vraiment la caractéristique de la sonorité d'un orchestre !

En effet, les sonorités sont plus "rêches" du coté des cordes et plus "criardes" du coté des cuivres. Un son plus froid que certains qualifieraient de numérique plutôt qu'analogique ! :P

Mais c'est certainement du au fait que les sources sont multiples lors du direct alors qu'elles sont regroupées (compactées) lors de la restitution HIFI.
Tout plan subjectif transite par un objectif !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre expérimenté
 
Messages: 2293
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09

Re: CONCERT DU NOUVEL AN AU PBA DE BXL

Nouveau messagede Naturel le Lun 21 Jan 2013 10:13

Et à la dynamique. Chère dynamique. Et puis la surface d'émission. ;)
Dans toute chose il y a une faille.
C'est ainsi qu'entre la lumière.
Leonard Cohen
Avatar de l’utilisateur
Naturel
Administrateur du site
 
Messages: 8266
Inscription: Lun 15 Fév 2010 09:59

Re: CONCERT DU NOUVEL AN AU PBA DE BXL suite ...

Nouveau messagede VEYS le Lun 5 Jan 2015 11:33

Voici que l'année 2015 (et un sympathique forumeur) m'apporte la joie de ré-assister au fameux concert du Nouvel An. :)
Cette fois, c'est l'opposé : je ne suis plus contre la scène mais bien au second Balcon !

Aie me dis je... ! Qu'est ce qui va rester à cette distance ? :(

Applaudissement et puis ... premières notes ...

Et la magie de la salle, ses qualités accoustiques font que je me trouve comme dans un fauteuil idéal un peu reculé par rapport au triangle d'écoute habituel.
Toutes les subtilités de chaque instrument arrivent avec précision. Seule l'image de l'orchestre est un peu plus étroite que lors de l'écoute au parterre.

Mais, cette fois par contre, je comprends un autre aspect de la difficulté de la reproduction fidèle à domicile.
En effet, que ce soit un soliste ou tout l'orchestre qui joue, comme je l'ai déjà dit, l'influence de la salle est énorme.

Lorsque le volume augmente, ce n'est pas le timbre de l'instrument qui change mais la largeur de son image.
Le rapport entre le son direct et le son réfléchi s'inverse ce qui amène un élargissement de la scène.

En prise de son, on ne peut pas contrôler cette dynamique de réverbération et on ne l'enregistre pas. L'image reste relativement identique quel que soit le volume.

A la restitution, par contre, lors des "forte" , les HP auraient plutôt tendance mécaniquement à resserer l'image et la pièce d'écoute n'est pas prévue pour donner une réverbération naturelle.

Cette extra largeur variable n'est donc pas reproduisible correctement ! :o

Voici une petite pièce en plus dans l'analyse du "Pourquoi ce n'est pas possible de créer à domicile l'ambiance d'un concert !" ;) :P
Tout plan subjectif transite par un objectif !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre expérimenté
 
Messages: 2293
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09

Re: CONCERT DU NOUVEL AN AU PBA DE BXL

Nouveau messagede Naturel le Lun 5 Jan 2015 12:59

Surtout parce que les micros qui captent la salle et ses réverbérations sont scratchés au mixage... Un enregistrement qui conserve l'ambiance de la salle a déjà beaucoup plus d'âme. ;)
Dans toute chose il y a une faille.
C'est ainsi qu'entre la lumière.
Leonard Cohen
Avatar de l’utilisateur
Naturel
Administrateur du site
 
Messages: 8266
Inscription: Lun 15 Fév 2010 09:59

Re: CONCERT DU NOUVEL AN AU PBA DE BXL

Nouveau messagede VEYS le Lun 5 Jan 2015 13:17

Naturel a écrit:Surtout parce que les micros qui captent la salle et ses réverbérations sont scratchés au mixage... Un enregistrement qui conserve l'ambiance de la salle a déjà beaucoup plus d'âme. ;)

Mais de toute façon, ces micros n'ont pas la possibilité d'exprimer l'ouverture telle que nous pouvons la percevoir.
Au contraire, ils amènent un applatissement du à la réverbération qu'ils captent très mal.
Tout plan subjectif transite par un objectif !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre expérimenté
 
Messages: 2293
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09

Re: CONCERT DU NOUVEL AN AU PBA DE BXL

Nouveau messagede Le Pivert le Lun 5 Jan 2015 13:35

Et combien de dB's de dynamique?
L'Euro n'est pas l'unité de mesure de la qualité audio.
En audio, c'est le 1er avril toute l'année.
Laissez votre rationalité émerger et vous libérer.
Avatar de l’utilisateur
Le Pivert
Membre audiophile patenté
 
Messages: 4070
Inscription: Lun 14 Mar 2011 16:16

Re: CONCERT DU NOUVEL AN AU PBA DE BXL

Nouveau messagede VEYS le Lun 5 Jan 2015 15:20

PPVIER a écrit:Et combien de dB's de dynamique?


Suffisament ! ;)

Là aussi c'est la particularité du concert acoustique.

La salle joue par ses formes un effet d'amplification et le public joue plutôt un rôle d'atténuation de ses propres bruits parasites (on ne rit pas !).
Donc le niveau de bruit de fond est très bas et la moindre petite note jouée faiblement apparait très présente et claire même à bonne distance.

Dans les "forte" par contre, on n'est pas assourdi parce que la salle joue aussi un rôle de dillution de la force sonore. Le son n'est pas unique et sortant d'un ou deux HP, mais bien multi source et multi directionnel.

Pas d'effets de compressions et la dynamique maximale voulue par les musiciens ( pour te répondre ! :P)
Tout plan subjectif transite par un objectif !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre expérimenté
 
Messages: 2293
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09


Retourner vers Concerts et spectacles live

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité