LE POSITIONNEMENT DES ENCEINTES SELON CARDAS

Apprendre et partager

LE POSITIONNEMENT DES ENCEINTES SELON CARDAS

Nouveau messagede VEYS le Mer 28 Sep 2016 14:38

C’est un peu par hasard que je suis tombé sur le site de Cardas en faisant des recherches sur les trucs et astuces du positionnement des enceintes.

http://www.cardas.com/room_setup_rectangular_room.php

L’idée et le concept de cette méthode est de réduire au maximum les influences du mur arrière et des murs de cotés sur la diffusion sonore.
Et de créer un triangle équilatéral entre les enceintes et le point d’écoute.

J’ai donc essayé et je dois dire que le résultat a dépassé tout ce que j’attendais en termes de définition et d’image.

Mon local fait 3,9 m de large pour 4 ,60 de long et 3m de haut.
L’écoute se fait dans la longueur. Il est meublé (bibliothèques basses) et relativement symétrique au niveau de l’absorptions des parois.
Globalement les fauteuils d’écoute sont au 2ème tiers de la longueur.

Image

Jusqu’à présent l’avant des enceintes se trouvait à environ 70 cm des murs latéraux et 100cm du mur arrière. (avec la présence des bibliothèques on perd 30cm).

Image

Ce sont des colonnes étroites AE109, trois voies avec évent arrière pour le grave. Elles sont posées sur des socles lestés de 8cm de façon à mettre les tweeters à hauteur des oreilles et légèrement inclinées vers l’arrière (mise en phase des HP). Leur rapport puissance, volume, courbe de fréquence s’accorde très bien avec le local.
Rien ne sert de mettre des 38cm dans 10m2 ;-)

Comme beaucoup, lors de la recherche du positionnement initial, j’ai essayé différentes solutions dans un espace relativement restreint près du mur arrière de façon à garder un triangle équilatéral d’écoute et un cadre de vie acceptable. (vive les planches à roulette de déménagement !).

L’analyse de plages de fréquence dans l’installation (à l’oreille d’abord) montrait certaines résonances au niveau des enceintes dans le grave. Comme si les HP perdaient l’accord du bass reflex et partaient en oscillation.
L’image globale était large, stable mais peu profonde.
La définition un peu brouillon mais on s’habitue toujours à certains de ces défauts. Les enceintes n’en étant pas exemptes non plus !

Le positionnement selon la méthode Cardas dans mon cas, met l’avant des enceintes à 1,75m des murs arrières et 1,07m des murs latéraux. Par chance, elles sont positionnées exactement au bon endroit par rapport au point d’écoute.
Image

Le résultat est incroyable et déroutant.

Le son vient d’une image 3D qui s’étale en profondeur et largeur entre les enceintes et le mur arrière.
Un trapèze dont le côté étroit est le front des deux enceintes et le côté large, la quasi-totalité du mur arrière.
Les enceintes disparaissent totalement, sauf lorsqu’un son est totalement latéralisé au mixage.
Les diverses oscillations dans le grave que je pensais venir des enceintes, ont disparues et l’exploration du grave, sans donner l’impression de descendre plus bas, est montée en qualité.

La définition à fait un énorme pas en avant (80cm :roll: ) et sans tomber dans le monitoring de studio, on se trouve dans un subtil mélange d’analytique et de musical.

Image

Le positionnement des instruments (concerts classique bien sûr) est précis, stable et avec du relief.
Les effets sonores (3D à la Pink Floyd) sont très bien localisés. On baigne littéralement dans la musique.
En musique rock et synthétique, on ressent exactement la volonté donnée au niveau du mixage en termes de positions et volume des instruments et de la voix.
Les mauvais mixages apparaissent aussi dans toutes leurs horreurs !

Image

Les contraintes :
- Local dédié, rectangulaire et meublé d’une manière légère et symétrique.
- Sens de l’écoute dans la longueur.
- Avec un local trop large, on peut rapidement se trouver avec une disposition un peu perturbante.
(5m de largeur place les enceintes à +/-2,25m du mur du fond et 1m38 des murs de côté !)
- Siège d’écoute déplaçable.
- Augmentation du métrage de câble dans certains cas (tant pis pour ceux qui y mettent cher ! ;-) )
Idem pour les enceintes actives ou il faut allonger le câble d’alimentation.
- Enceintes de masse correcte pour éviter les maux de dos !
- Conjoint(e) tolérant(e) :roll:


Les avantages :
- Suppression de l’essentiel des problèmes de résonnances.
- Gain en définition.
- Niveau de musicalité supérieur.
- Image réaliste et qualitative.

Les améliorations :
Du fait de l’approche des tweeters du point d’écoute, un déséquilibre peut se produire. Les aigues sont un peu trop puissantes. La conception de certaines enceintes hifi est prévue pour une écoute de plus loin et (trop) détaillée !
Mécaniquement, je pense ajouter un feutre autour de ceux-ci pour atténuer les premières réflexions.
En dé-pinçant légèrement les enceintes, on diminue aussi un peu ce niveau.
Une petite correction paramétrique numérique ne devrait pas faire de tort !

Trouver un système de roulettes amovibles pour faciliter le déplacement.

Voici pour une première présentation. Mon salon est ouvert à qui veut écouter !
Qu'importe le flacon, pour peu qu'on ait l'ivresse !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre expérimenté
 
Messages: 2392
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09

Re: LE POSITIONNEMENT DES ENCEINTES SELON CARDAS

Nouveau messagede dtmarc le Mer 28 Sep 2016 15:58

N'est ce pas une bonne vieille Dual que l'on voit trôner là sur ton meuble de gauche?

Alors comme ça on écoute du vinyle en cachette :lol:
Avatar de l’utilisateur
dtmarc
Membre amateur
 
Messages: 516
Inscription: Lun 22 Nov 2010 18:00

Re: LE POSITIONNEMENT DES ENCEINTES SELON CARDAS

Nouveau messagede VEYS le Mer 28 Sep 2016 16:02

Si tu savais ! J'ai encore 4 autres platines qui trainent dans la maison.
Et encore, j'ai liquidé ma Garard 301 et ma Thorens 124 ! ;-)
Pour l'anecdote, cette Dual a été achetée 10 euros sur une brocante ! Pas une griffe dans le capot !
Qu'importe le flacon, pour peu qu'on ait l'ivresse !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre expérimenté
 
Messages: 2392
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09

Re: LE POSITIONNEMENT DES ENCEINTES SELON CARDAS

Nouveau messagede grisou le Mer 28 Sep 2016 17:21

Liquider une TD124 ... malheureux :o tu seras flagellé de 100 coups de verges ... vil apostat de la galette :twisted:
Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. [Confucius].
Avatar de l’utilisateur
grisou
Modérateur
 
Messages: 6593
Inscription: Mar 23 Fév 2010 22:22
Localisation: Ottignies

Re: LE POSITIONNEMENT DES ENCEINTES SELON CARDAS

Nouveau messagede lexiconmarantz le Mer 28 Sep 2016 20:46

VEYS a écrit:C’est un peu par hasard que je suis tombé sur le site de Cardas en faisant des recherches sur les trucs et astuces du positionnement des enceintes.

http://www.cardas.com/room_setup_rectangular_room.php

L’idée et le concept de cette méthode est de réduire au maximum les influences du mur arrière et des murs de cotés sur la diffusion sonore.
Et de créer un triangle équilatéral entre les enceintes et le point d’écoute.

J’ai donc essayé et je dois dire que le résultat a dépassé tout ce que j’attendais en termes de définition et d’image.

Mon local fait 3,9 m de large pour 4 ,60 de long et 3m de haut.
L’écoute se fait dans la longueur. Il est meublé (bibliothèques basses) et relativement symétrique au niveau de l’absorptions des parois.
Globalement les fauteuils d’écoute sont au 2ème tiers de la longueur.

Image

Jusqu’à présent l’avant des enceintes se trouvait à environ 70 cm des murs latéraux et 100cm du mur arrière. (avec la présence des bibliothèques on perd 30cm).

Image

Ce sont des colonnes étroites AE109, trois voies avec évent arrière pour le grave. Elles sont posées sur des socles lestés de 8cm de façon à mettre les tweeters à hauteur des oreilles et légèrement inclinées vers l’arrière (mise en phase des HP). Leur rapport puissance, volume, courbe de fréquence s’accorde très bien avec le local.
Rien ne sert de mettre des 38cm dans 10m2 ;-)

Comme beaucoup, lors de la recherche du positionnement initial, j’ai essayé différentes solutions dans un espace relativement restreint près du mur arrière de façon à garder un triangle équilatéral d’écoute et un cadre de vie acceptable. (vive les planches à roulette de déménagement !).

L’analyse de plages de fréquence dans l’installation (à l’oreille d’abord) montrait certaines résonances au niveau des enceintes dans le grave. Comme si les HP perdaient l’accord du bass reflex et partaient en oscillation.
L’image globale était large, stable mais peu profonde.
La définition un peu brouillon mais on s’habitue toujours à certains de ces défauts. Les enceintes n’en étant pas exemptes non plus !

Le positionnement selon la méthode Cardas dans mon cas, met l’avant des enceintes à 1,75m des murs arrières et 1,07m des murs latéraux. Par chance, elles sont positionnées exactement au bon endroit par rapport au point d’écoute.
Image

Le résultat est incroyable et déroutant.

Le son vient d’une image 3D qui s’étale en profondeur et largeur entre les enceintes et le mur arrière.
Un trapèze dont le côté étroit est le front des deux enceintes et le côté large, la quasi-totalité du mur arrière.
Les enceintes disparaissent totalement, sauf lorsqu’un son est totalement latéralisé au mixage.
Les diverses oscillations dans le grave que je pensais venir des enceintes, ont disparues et l’exploration du grave, sans donner l’impression de descendre plus bas, est montée en qualité.

La définition à fait un énorme pas en avant (80cm :roll: ) et sans tomber dans le monitoring de studio, on se trouve dans un subtil mélange d’analytique et de musical.

Image

Le positionnement des instruments (concerts classique bien sûr) est précis, stable et avec du relief.
Les effets sonores (3D à la Pink Floyd) sont très bien localisés. On baigne littéralement dans la musique.
En musique rock et synthétique, on ressent exactement la volonté donnée au niveau du mixage en termes de positions et volume des instruments et de la voix.
Les mauvais mixages apparaissent aussi dans toutes leurs horreurs !

Image

Les contraintes :
- Local dédié, rectangulaire et meublé d’une manière légère et symétrique.
- Sens de l’écoute dans la longueur.
- Avec un local trop large, on peut rapidement se trouver avec une disposition un peu perturbante.
(5m de largeur place les enceintes à +/-2,25m du mur du fond et 1m38 des murs de côté !)
- Siège d’écoute déplaçable.
- Augmentation du métrage de câble dans certains cas (tant pis pour ceux qui y mettent cher ! ;-) )
Idem pour les enceintes actives ou il faut allonger le câble d’alimentation.
- Enceintes de masse correcte pour éviter les maux de dos !
- Conjoint(e) tolérant(e) :roll:


Les avantages :
- Suppression de l’essentiel des problèmes de résonnances.
- Gain en définition.
- Niveau de musicalité supérieur.
- Image réaliste et qualitative.

Les améliorations :
Du fait de l’approche des tweeters du point d’écoute, un déséquilibre peut se produire. Les aigues sont un peu trop puissantes. La conception de certaines enceintes hifi est prévue pour une écoute de plus loin et (trop) détaillée !
Mécaniquement, je pense ajouter un feutre autour de ceux-ci pour atténuer les premières réflexions.
En dé-pinçant légèrement les enceintes, on diminue aussi un peu ce niveau.
Une petite correction paramétrique numérique ne devrait pas faire de tort !

Trouver un système de roulettes amovibles pour faciliter le déplacement.

Voici pour une première présentation. Mon salon est ouvert à qui veut écouter !


Hello Marc, super présentations de ton système et explications top ;-) sur le placement des enceintes. Déjà l'écoute étais belle avant le déplacement (positionnement) des enceintes... mais je me doute fort bien que là sa doit être superbe car se genre d'expérience je l'ai déjà vécu chez d'autre audiophile et le résultat correspond tout à fait à celui que tu décris chez toi, bravo 8-) Je l'ai souvent dit (osé) avancé les enceintes sans craintes qu'elle soit trop prêt de vous , et vous verrez que les résultat sont tout simplement fabuleux dans la majorité des cas. Une enceinte a besoin de respiré autour d'elle ,vous aurez vraiment cette impressions qu'elle disparaisses.
Systeme: radio reveil en salle dédiés.
Avatar de l’utilisateur
lexiconmarantz
Membre expérimenté
 
Messages: 1114
Inscription: Dim 18 Avr 2010 22:08
Localisation: Belgique.

Re: LE POSITIONNEMENT DES ENCEINTES SELON CARDAS

Nouveau messagede Le Pivert le Jeu 29 Sep 2016 10:02

grisou a écrit:Liquider une TD124 ... malheureux :o tu seras flagellé de 100 coups de verges ... vil apostat de la galette :twisted:

Bah ces vieilles tocantes :lol:
L'Euro n'est pas l'unité de mesure de la qualité audio.
En audio, c'est le 1er avril toute l'année.
Laissez votre rationalité émerger et vous libérer.
Avatar de l’utilisateur
Le Pivert
Membre audiophile patenté
 
Messages: 4118
Inscription: Lun 14 Mar 2011 16:16

Re: LE POSITIONNEMENT DES ENCEINTES SELON CARDAS

Nouveau messagede Le Pivert le Jeu 29 Sep 2016 10:08

Je suis passé mardi chez Marc.

Je n'ai pas grand chose à ajouter à ce qu'il a dit; si c'était ma chaîne j'y adjoindrait une paire de subs car à mon goût cela manque un peu de corps et d'assise.

Sinon Marc m'a fait écouter deux trois trucs un peu surprenants, de l'accordéon par exemple... :lol:

J'ai également eu le plaisir de découvrir une platine CD Marantz PRO de toute beauté :o ainsi qu'une collection de bouquins sur l'audio qui méritent le déplacement.

Comme quoi, c'est pas mal les sytèmes HDG :lol:
L'Euro n'est pas l'unité de mesure de la qualité audio.
En audio, c'est le 1er avril toute l'année.
Laissez votre rationalité émerger et vous libérer.
Avatar de l’utilisateur
Le Pivert
Membre audiophile patenté
 
Messages: 4118
Inscription: Lun 14 Mar 2011 16:16

Re: LE POSITIONNEMENT DES ENCEINTES SELON CARDAS

Nouveau messagede VEYS le Jeu 29 Sep 2016 12:00

grisou a écrit:Liquider une TD124 ... malheureux :o tu seras flagellé de 100 coups de verges ... vil apostat de la galette :twisted:

Non, pas liquidée dans le sens "Rambo" du terme ! Revendue à un collègue amateur de ce genre de grosses vieillerie ! :P
Le Pivert a écrit: j'y adjoindrait une paire de subs car à mon goût cela manque un peu de corps et d'assise.

J'ai fait l'un ou l'autre essai, mais l'accord avec les AE est difficile (malgré leur taille, la courbe descendante est longue) et le gain dans le grave nuisait plutôt au reste de la restitution. Sans doute une résonnance de pièce.
Je préfère un peu moins d'extrême grave et un grave bien défini plutôt que du "boomy".
Qu'importe le flacon, pour peu qu'on ait l'ivresse !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre expérimenté
 
Messages: 2392
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09

Re: LE POSITIONNEMENT DES ENCEINTES SELON CARDAS

Nouveau messagede grisou le Jeu 29 Sep 2016 14:50

VEYS a écrit:
grisou a écrit:Liquider une TD124 ... malheureux :o tu seras flagellé de 100 coups de verges ... vil apostat de la galette :twisted:

Non, pas liquidée dans le sens "Rambo" du terme ! Revendue à un collègue amateur de ce genre de grosses vieillerie ! :P
Le Pivert a écrit: j'y adjoindrait une paire de subs car à mon goût cela manque un peu de corps et d'assise.

J'ai fait l'un ou l'autre essai, mais l'accord avec les AE est difficile (malgré leur taille, la courbe descendante est longue) et le gain dans le grave nuisait plutôt au reste de la restitution. Sans doute une résonnance de pièce.
Je préfère un peu moins d'extrême grave et un grave bien défini plutôt que du "boomy".



Ou boucher les évents des bass reflex des colonnes (et ajouter un sub avec une fréquence de coupure adéquate)
Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. [Confucius].
Avatar de l’utilisateur
grisou
Modérateur
 
Messages: 6593
Inscription: Mar 23 Fév 2010 22:22
Localisation: Ottignies

Re: LE POSITIONNEMENT DES ENCEINTES SELON CARDAS

Nouveau messagede VEYS le Jeu 29 Sep 2016 14:57

grisou a écrit:Ou boucher les évents des bass reflex des colonnes (et ajouter un sub avec une fréquence de coupure adéquate)

Désaccorder quelque chose qui fonctionne pour essayer d'y rajouter un truc qui devrait fonctionner !
Pas vraiment ma philosophie. :shock:

De plus, au niveau transitoires, ce n'est jamais nickel ! L'ampli du sub est souvent très différent en attaques que l'ampli des principales. Soit ça traine, soit ça tape ! ;-)

Et l'essai fait avec l'Acoustitune (Passif en //) n'apportait presque rien en gain vers l'extrême grave.
Qu'importe le flacon, pour peu qu'on ait l'ivresse !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre expérimenté
 
Messages: 2392
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09

Suivante

Retourner vers Savoir, découvertes et expériences

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron