MATOS PRO VS HIFI

Pour discuter et échanger de tout ce qui concerne la haute-fidélité. Discussions, questions, émotions, remarques, trouvailles, tout ce qui ne trouve pas sa place dans les autres forums.

Re: MATOS PRO VS HIFI

Nouveau messagede VEYS le Mer 14 Mai 2014 16:15

PPVIER a écrit:Marc: Roi du de-plug, re-plug and play! ;)


15 secondes chrono! 8-)


Oui, mais j'avais des circonstances atténuantes : c'était pour retirer un B... pour le remplacer par un Hafler ! :lol: :lol: :lol:
Tout plan subjectif transite par un objectif !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre expérimenté
 
Messages: 2305
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09

Re: MATOS PRO VS HIFI

Nouveau messagede Naturel le Mer 14 Mai 2014 16:28

VEYS a écrit:
Naturel a écrit:Malgré tout, les marques proposent des programmes informatique pour la mise en place des modules (inclinaison, etc.).


L'outil informatique est utile, mais une formation est nécessaire. Pour des pros de la sono, il faut déjà une journée en situation complète pour comprendre et maitriser. ;)

On est loin du plug and play ! :lol:

Oui, oui, merci. Je pense que nous ne parlons pas tout à fait des mêmes outils... D'un autre côté, sans être pro de la sonorisation, depuis des années, je place, déplace, installe et règle ma sono, cela dans des lieux forts divers et aussi en extérieur, je pense malgré tout ne pas être totalement novice dans le domaine et avoir malgré tout quelques notions. :roll:

Nous sommes dans ce registre-ci :
Image

Ou celui-là, pour prendre JBL (ce système est bien plug and play dans la mesure où l'inclinaison entre module n'est pas modifiable, par contre le nombre de modules est limité):
Image

Ou ça : http://qsc.com/products/loudspeakers/kla_series/

Ou ça : http://www.mackie.com/products/hdseries/array.html

Ou ça : http://www.rcf.it/fr_FR/professional-speaker-systems/d-line/hdl-20-a

Mais pas dans ce cadre-là :
Image
Dans toute chose il y a une faille.
C'est ainsi qu'entre la lumière.
Leonard Cohen
Avatar de l’utilisateur
Naturel
Administrateur du site
 
Messages: 8276
Inscription: Lun 15 Fév 2010 09:59

Re: MATOS PRO VS HIFI

Nouveau messagede VEYS le Jeu 15 Mai 2014 10:33

Naturel a écrit:Oui, oui, merci. Je pense que nous ne parlons pas tout à fait des mêmes outils... D'un autre côté, sans être pro de la sonorisation, depuis des années, je place, déplace, installe et règle ma sono, cela dans des lieux forts divers et aussi en extérieur, je pense malgré tout ne pas être totalement novice dans le domaine et avoir malgré tout quelques notions.


Bien sur ! Je suis tout à fait d'accord que le mise en oeuvre est faisable avec un minimum de connaissance et d'expérience. ;)
Mais la philosophie du line-aray est justement de régler précisemment les volumes et phases de chaque modules par rapport aux inclinaisons pour arriver à une couverture voulue . Et c'est là qu'il faut impérativement arriver à une maitrise.

L'autre maitrise ultra nécessaire dans le cas d'enceinte suspendue est la sécurité !!! :evil:
Tout plan subjectif transite par un objectif !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre expérimenté
 
Messages: 2305
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09

Re: MATOS PRO VS HIFI

Nouveau messagede Naturel le Jeu 15 Mai 2014 11:36

Oui, oui, tout à fait d'accord avec ça aussi.

C'est aussi la raison pour laquelle certaines marques comme JBL ou QSC, ont mis au point des systèmes de mini array dont les modules ont une orientation fixe l'un par rapport à l'autre. Le revers de la médaille est que le nombre de module et donc la taille du système s'en trouve aussi limité. A l'inverse, certains pro de la sono considèrent que pour reproduire une onde complète, il faut au moins 6 modules de chaque côté. C'est un débat qui oppose un peu ces pros et certaines marques dans la mesure où des marques comme RCF, Mackie, L'Acoustics ou DB Technologie propose des array qui sont possibles à utiliser à partir de 1 module par côté, plus les subs évidement dans la mesure où les modules descendent rarement sous 60, voir 55hz (-3 db) dans le grave.

Ce n'est pas simple de séparer le vrai du faux dans ce domaine, d'autant plus que malgré le fait qu'un ensemble de base dépasse souvent un investissement de 20.000,00€, il n'est pas simple de voir et entendre des démos de ce type de matériel.
Dans toute chose il y a une faille.
C'est ainsi qu'entre la lumière.
Leonard Cohen
Avatar de l’utilisateur
Naturel
Administrateur du site
 
Messages: 8276
Inscription: Lun 15 Fév 2010 09:59

Re: MATOS PRO VS HIFI

Nouveau messagede VEYS le Jeu 15 Mai 2014 11:52

Naturel a écrit:Ce n'est pas simple de séparer le vrai du faux dans ce domaine, d'autant plus que malgré le fait qu'un ensemble de base dépasse souvent un investissement de 20.000,00€, il n'est pas simple de voir et entendre des démos de ce type de matériel.


D'ou l'intérêt d'aller aux concerts ! ;) :lol:

Une constatation : beaucoup de bonnes sonos que j'ai entendues sont en "d&b"
http://www.dbaudio.com/fr/systemes.html

Et est devenue une des marques souvent demandées par la plupart des artistes dans leurs fiches techniques.
Tout plan subjectif transite par un objectif !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre expérimenté
 
Messages: 2305
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09

Re: MATOS PRO VS HIFI

Nouveau messagede Naturel le Jeu 15 Mai 2014 12:51

C'est vrai, mais il y a aussi un effet de mode avec D&B audio... Et puis les budgets me laissent rêveur en se rapprochant de Meyer Sound (impayable...) et plus cher que Nexo (qui est déjà plus cher que pas mal d'autres). Je ne sais pas quoi penser. :(
Dans toute chose il y a une faille.
C'est ainsi qu'entre la lumière.
Leonard Cohen
Avatar de l’utilisateur
Naturel
Administrateur du site
 
Messages: 8276
Inscription: Lun 15 Fév 2010 09:59

Re: MATOS PRO VS HIFI

Nouveau messagede VEYS le Ven 16 Mai 2014 09:31

Rencontre hier soir avec 3 sonorisateurs travaillant dans différentes configurations (extérieur, salles, plateau TV variétés ;) )
- Pour l'investissement en line-array pour un groupe : déconseillé totalement - mieux vaut louer
- Si jamais, ne pas oublier qu'il faut les suspendre : donc : supports,wind-up, palans, structures ... à prendre en plus !
- Réglages (processeur) nécessaires d'office pour la couverture accoustique pcq on est jamais précis en installation (hauteur - inclinaison)
- Pour les marques : toutes les grandes fonctionnent. Nexo "tape" trop, "D&B" très bon et très universel (instalation permanente à Flagey et au Cirque Royal).
- Remarque principale dans le choix : le poids des enceintes !!!
- Attention, déjà avec deux caissons et deux enceintes, les niveaux sont très élevés !
Tout plan subjectif transite par un objectif !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre expérimenté
 
Messages: 2305
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09

Re: MATOS PRO VS HIFI

Nouveau messagede Naturel le Ven 16 Mai 2014 10:03

Merci pour ce retour "VEYS", je ne savais pas que Flagey avait choisi D&B. C'est une référence.

Mon système actuel, qui se compose de 4 full range (Mackie et RCF) et de deux sub (Electrovoice) fonctionne déjà avec un processeur. C'est indispensable pour exploiter au mieux les enceintes sans les surcharger. Par exemple, mes subs (18 pouces) monte à 600w pièce sans processeur, mais peuvent être exploiter jusqu'à 2400w avec un processeur.

Actuellement le système supporte 3000w en continu en façade avec un rendement proche de 129db SPL, ça convient jusqu'à 300 personnes dans le cadre d'un concert rock, même en extérieur.

C'est vrai qu'avec 2 tranches et deux subs, il est possible de monter à 133 ou 135 db SPL, c'est énorme, mais ça permet surtout de conserver plus de marge au matériel, ce qui n'est pas le cas maintenant. Il nous arrive souvent de monter à 80% ou plus du rendement du système, c'est trop...

Pour le poids, les mini line array ont un vrai avantage, pas mal de subs actifs pèsent aux alentours de 50kg et les tranches, moins de 30kg. C'est un avantage par rapport à mes full range actuelles qui dépassent 55kg, tout comme les subs, pourtant passif. Auxquelles s'ajoutent les flight case d'amplis qui dépassent 30kg pièce. Ca reste un problème majeure en sonorisation, le poids... Le simple stage box, câble qui relie la scène à la console dépasse 50kg. Et la console dans son flight case dépasse 80kg. Même si tout est sur roulettes, l'installation reste physique. D'où l'avantage aussi des modules séparés que proposent les line array.
Dans toute chose il y a une faille.
C'est ainsi qu'entre la lumière.
Leonard Cohen
Avatar de l’utilisateur
Naturel
Administrateur du site
 
Messages: 8276
Inscription: Lun 15 Fév 2010 09:59

Re: MATOS PRO VS HIFI

Nouveau messagede VEYS le Ven 24 Nov 2017 16:44

Suite à l'échange de vue de Naturel avec un importateur sur les consoles, je relance le sujet sur ce post !

Effectivement, le son analogique est très couru en prise de son.
Cela se situe essentiellement au niveau du couplage micro/préampli/compresseur/limiteur.
Il faut savoir que l'utilisation de l'analogique en préampli/compresseur permet de travailler moins prop... (pardon): précisément qu'en numérique.
En effet, l'analogique à la particularité de distorsioner d'une manière plus agréable lorsqu'on sature.
Le numérique rabote franchement et donc l'ingé son doit bien mieux maitriser la dynamique de ses entrées.

Au niveau consoles, il y a deux modes principaux d'utilisation.
Les concerts et les studios.

Ensuite au sein de ces deux familles, on peut diviser les taches.

En concert, il y a les tournées qui nécessitent une mise en place rapide et répétitive. Dans ce cas, une console numérique avec mémoires et effets incorporés sera très performante. Y compris pour les retours.
Avec l'avantage que ces consoles peuvent facilement communiquer entre elles et avec les boitiers de scène par des câblages en réseaux numériques simplifiés (Madi /Dante...)

Il y a d'autre part nous avons les concerts "uniques" tels que Naturel en propose et beaucoup d'évènements nécessitant une sonorisation.
Dans ce cas, une console analogique avec un accès direct à toutes les fonctions (un bouton/potentiomètre par fonction) sera plus pratique. Mais souvent plus lourde et demandant plus de câblage vers les périphériques (Réverb, equalizer,...)
Cependant, l'ergonomie des consoles numériques et la nouvelle génération des ingé-sons plus habitués au "multi-couche" font que la différence est de plus en plus ténue.

Du coté "studio" il y a les modes studios lourds d'enregistrement/mixage qui vont osciller entre des grandes consoles analogiques et/ou numériques. La nécessité d'un grand nombre de tranches (voies) est plus pour le travail du mix des nombreuses pistes que pour la prise de son en elle même.
Excepté en musique orchestrale et classique.
Bon nombres de ces studios sont mixtes avec des stations informatiques d'enregistrement et des périphériques analogiques de "coloration".

Les studios plus "light" et autres "home studio" vont eux souvent travailler avec une console virtuelle. C'est à dire qu'il y a une table de mixage qui n'est qu'un interface de commande du logiciel de montage/mixage se trouvant dans le "DAW" (Digital Audio Workstation).
L'interfaçage avec les micros se faisant avec des préamplis analogiques dédiés suivis de convertisseurs A/D entrant directement dans l'ordi.

Les studios mobiles, captations TV -RADIO - Musique, sont par facilité essentiellement numériques.
En effet, la possibilité de placer les boitiers de directs (intégrants les préamplis et convertisseur) éloignés de la régie en laison par fibre optique en font des outils très performants. Ces équipement sont aussi pour certains plus petits, légers et solides.
Les studios de radio et TV fixes, utilisent aussi des consoles numériques. Les supports audio et vidéo étant numériques, il n'y aucun intérêt à repasser en analogique.

Voilà un petit éclaircissement ! ;-)
Tout plan subjectif transite par un objectif !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre expérimenté
 
Messages: 2305
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09

Précédente

Retourner vers Haute-fidélité, discussions générales

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités