Et si on parlait un peu de l'égalisation.....

Pour discuter et échanger de tout ce qui concerne la haute-fidélité. Discussions, questions, émotions, remarques, trouvailles, tout ce qui ne trouve pas sa place dans les autres forums.

Et si on parlait un peu de l'égalisation.....

Nouveau messagede Moogaddict le Sam 16 Fév 2013 13:52

De l'avis général de PPvier (qui, comme son nom l'indique aux bilingues que vous êtes tous..... :roll: , est quand même quatre) sur une intervention relative à un autre poste, je me dis qu'il sera intéressant de regrouper nos interventions sur ce sujet dans un post ad hoc (mille millions de mille milliards de tonnerres de Brest.....).

Alors, sans vouloir être dirigiste, on pourrait développer sur plusieurs sujets, techniques parce qu'il existe plusieurs types d'égalisateurs, disponibles à des budgets très variés dans le monde pro et beaucoup moins dans le monde audiophile, et audio sur les éléments pouvant être corrigés valablement ou pas en terme de réaction de pièces d'écoute, de correction de faiblesses physiologiques (vieillissement ou sensibilité au grave à faible volume (loudness), ou encore de modification du spectre pour des raisons de goût personnel, tout simplement.....

Sur un mode général, cela tient-il la route de vouloir transformer le message initial ?

Je ressens des messages extrêmement contradictoires dans la mesure ou j'ai l'impression que beaucoup en voudrait, sans oser l'avouer mais que nous sommes un peu coincés dans une logique de simplification du chemin du signal qui fait que plus aucun réglage n'est possible, dans la plupart des cas, sur les préamplis, alors que de plus en plus on trouve sur les enceintes des réglages permettant de mettre en avant ou en retrait certaines parties du spectre, ce qui est sans aucun doute une forme d'égalisation.
Dernière édition par Moogaddict le Sam 16 Fév 2013 16:40, édité 1 fois.
Juste un peu de bruit, pour masquer le silence.
Avatar de l’utilisateur
Moogaddict
Membre expérimenté
 
Messages: 1686
Inscription: Dim 7 Nov 2010 16:15
Localisation: Brabant wallon

Re: Et si on parlait un peu de l'égalisation.....

Nouveau messagede lexiconmarantz le Sam 16 Fév 2013 16:28

Pour ma part je suis tout à fait d'accord ;) , car dans certaine situations il faut aller vers la solution de l'égalisation et c'est vrai que l'ont ose pas toujours d'en parler.
Je me trouve dans cette situation ou il y a un gros souci avec le grave due certainement au local d'écoute et je doit avoué que je suis un peut gené d'en parlé au vue des enceintes utilisé,il y à quelque mois de celà je décide donc d'intercalé un équaliser entre mon Dac(Pré) et les bloc d'amplis et là je peut vous dire que mon problème est résolu :idea: .Je précise que je ne corrige que se qu'il manque,c'est à dire 2 cursseur de grave et le restant est en flat.
En plus depuis que j'ai fait la connaissance de Monsieur VEYS ;) à qui j'avait expliqué se problème de grave dans ma pièce d'écoute ,je lui avait avoué que sur mon système se trouvait un équaliser,hé bien j"ai été surpris :o de voir sa réaction positive :D à propos de l'égalisation.
Maintenant avec du recul et en sachant que sur le marcher de la Hifi vous pouvez trouver des Correcteur Acoustic haut de gamme à des prix exorbitant(+11.000€) TRINOV ou AUDIONEC.... pour ne pas les sité , et qui finalement quelque part ces correcteur Acoustic font le travail d'un équaliser. :!: :!: Ils suffit de voir les corrections et les courbe de ces machines pour s'en rendre conte.
Tout sa pour dire oui je suis pour l'égalisation. Se serait bien d'avoir d'autre avis de la part des Audiophiles. Merci
Systeme: radio reveil en salle dédiés.
Avatar de l’utilisateur
lexiconmarantz
Membre expérimenté
 
Messages: 1057
Inscription: Dim 18 Avr 2010 22:08
Localisation: Belgique.

Re: Et si on parlait un peu de l'égalisation.....

Nouveau messagede VEYS le Sam 16 Fév 2013 16:38

Bon, ben je me lance ;)

Dans la chaine entre l'instrument et nos oreilles, il peut y avoir une multitude d'égaliseurs.

Avant le micro, les bonnettes en mousse et autres anti-plop qui réduisent la dynamique de l'infra grave.(egaliseur passif mais très important)

A la prise de son 2 fonctions possible et/ou nécessaires: l'atténuation de bruits gênants repris par le micro et une couleur sonore voulue par le preneur de son.

Au mixage, une aide à la balance pour faire apparaitre ou disparaitre un instrument en réduisant ou augmentant certaines de ses fréquences.
Et bien sur une coloration des signaux décidée par l'équipe artistique.

Ceci est valable en studio comme en concert.

Ensuite, si on passe du coté CD/Vinyle, on a la correction pour la création du master.
Celle ci est double.
D'un coté, la correction pour donner une couleur globale (artistique) à l'ensemble des morceaux.
Et d'un autre coté, les corrections nécessaires pour entrer dans le format du support final.
Et là, excusez moi, mais pour le vinyle, c'est tout simplement démesuré. Quiconque a déjà regardé la courbe RIAA comprendra de quoi je parle.

Donc, bien avant que nous n'écoutions la musique, celle ci est déjà passée par un nombre non négligeable de correcteurs. :?

Ensuite, à la restitution, les amateurs de HIFI se croient obligés de ne plus corriger. :P
Tout le monde se souvient sans doute du correcteur « loudness ».
C'est sans doute le plus intelligent des égaliseurs qu'on ait pu trouver. :o
Surtout si il était « automatique ». En effet c'est un compensateur de la courbe d'écoute de l'oreille humaine à bas niveau.
Parce que c'est là que notre problème se trouve.
On est souvent confronté à devoir utiliser nos chaines en dessous de leur potentiel.
Ce qui veut dire que nous ne pouvons faire bouger assez d'air pour ressentir les volumes relatifs des œuvres (voir le post sur les niveaux d'écoutes).
Et dans ce cas, une seule solution : recréer l'effet « Loudness » qui est de remonter les extrémités du spectre.
Donc l'égalisation peut être nécessaire rien que pour niveller le niveau relatif par rapport au niveau d'écoute.
Les correcteurs "Basse et Aigue" que l'on trouvait sur les amplis étaient là pour la même raison.
Et on ne parle que du coté physiologique de l'écoute. :roll:

Voici un premier jet ! Ensuite je vais essayer de résumer la correction acoustique appliquée aux locaux ! :)
Trinov : àl l'aide :lol: :lol: :lol:
Tout plan subjectif transite par un objectif !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre expérimenté
 
Messages: 2325
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09

Re: Et si on parlait un peu de l'égalisation.....

Nouveau messagede Moogaddict le Sam 16 Fév 2013 17:07

Très intéressant comme développements, je n'avais pas du tout penser ouvrir la discussion sur l'égalisation à l'enregistrement, mais c'est d'une évidence.....

Je suis à titre personnel tout-à-fait en phase avec vous et je n'ai aucun blocage à recourir à l'égalistaion correctrice, telle que l'évoque Lexicon.

J'ai parlé dans un autre poste d'un déséquilibre en basse, assez similaire à mon avis de celui dont souffrait Lexicon, et je l'avais corrigé de manière satisfaisante avec un égalisateur Yamaha dont seuls le premier ou le second curseur et un filtrage bas étaient enclenchés. Le problème a ensuite disparu suite à la modification de l'amplification, j'ai donc déconnecté l'égalisateur.

Mais, et Lexicon semble partager cet avis dans sa rédaction de sa réponse, il y a une gêne, je pense, de la part des audiophiles, à utiliser cette égalisation sauf si elle s'appelle MEN de Mc Intosh ou Trinnov, ou encore est discrètement dissimulée derrière les enceintes.

D'un autre côté, tous ceux qui recourent au filtrage actif et amplifient après leur Behringer, font forcément de l'égalisation et que dire encore des enceintes amplifiées partiellement comme la plupart des Avant-Garde, par exemple, qui amplifient les basses en actif..... même constat.

Alors pourquoi ? parce qu'ils ne veulent pas admettre que leur système fonctionne nickel en flat ? ou parce que l'égalisation implique d'autres nuisances qui contrecarrent son apport ?

Il est clair que plus le nombre de bandes d'égalisation est important, plus fine sera la correction et moins d'influence elle aura sur les fréquences qui n'en nécessitent pas. Je pense au'il y a plusieurs types d'égalisateur mais je ne connais pas trop les différences..... Marc..... un petit coup de pouce..... ;)

Par ailleurs, est-ce qu'une bonne égalisation ne doit pas se faire sur base d'une analyse de la réponse du système dans sa salle d'écoute, avec micro etc....., et qu'existe-il comme système à cet égard ? Lexicon, comment as-tu pu déceler quelle fréquence posait problème ? empiriquement par essais successifs ? et esct-ce que le résultat est satisafaisant sur toutes les oeuvres ?

J'imagine qu'il faut générer du bruit blanc ou du bruit rose, et un panel de fréquences bien détrminées et mesurer la courbe de réponse obtenue, existe-t-il des logiciels ad hoc (encore lui..... ;) )?
Juste un peu de bruit, pour masquer le silence.
Avatar de l’utilisateur
Moogaddict
Membre expérimenté
 
Messages: 1686
Inscription: Dim 7 Nov 2010 16:15
Localisation: Brabant wallon

Re: Et si on parlait un peu de l'égalisation.....

Nouveau messagede ThL le Sam 16 Fév 2013 17:44

les égaliseurs me rappellent mon adolescence quand nous essayions d'améliorer le son sur nos systèmes...bon marché. J'ai même acheté à l'époque une amplificateur de réverbération car, inconsciemment à l'époque, je cherchais déjà à améliorer l'image sonore (c'est maintenant que je m'en rends compte).

Alors si l'égalisation est la réponse à un problème ponctuel, pourquoi pas. Mais il s'agit pour moi d'un traitement symptomatique: on traite les symptomes, pas l'origine du mal. Il me semble plus logique d'analyser l'origine du problème afin de l'éliminer. Expérience vécue avec mon ampli Electrocompaniet 250 DMB qui saturait sur Musica nuda et qui faisait vibrer mon hp médium. Un autre ampli a résolu le problème.

Si nous faisons le parallèlle avec le vin que nous buvons: il est le fruit du travail du viticulteur, comme un ampli est le fruit du travail de son concepteur. Vous est-il déjà venu à l'idée de rajouter ceci ou cela dans votre vin??? non il est comme il est, et s'il ne vous convient pas, vous prenez un autre.

Pour moi, il en va de même en hifi.
Je lisais dernièrement un article sur le cablage qui apportait plus de basses ou d'aigus.... si vous avez investi dans du matériel coûteux ampli/enceintes, pourquoi essayer de modifier le son avec un cable? ne devons-nous pas rechercher la neutralité? :roll: :?:
Le comble, avouez-le, serait d'avoir trop de basses à cause d'un cable mal choisi et de devoir utiliser un égaliseur pour le corriger! ;)
ThL
Membre expérimenté
 
Messages: 1474
Inscription: Ven 19 Mar 2010 19:52

Re: Et si on parlait un peu de l'égalisation.....

Nouveau messagede Moogaddict le Sam 16 Fév 2013 18:00

Héhé, suis très sensible à l'argumentation du vin..... ;)

C'était ma question de départ..... cela tient-il la route de vouloir transformer le signal initial.....

C'est pas faux ce que tu dis, Thl, mais la correction n'est pas toujours possible aussi facilement, et elle est figée.

Et quand le problème vient de la salle d'écoute, si ce n'est pas une salle dédiée, il n'est pas très aisé de le corriger.
Juste un peu de bruit, pour masquer le silence.
Avatar de l’utilisateur
Moogaddict
Membre expérimenté
 
Messages: 1686
Inscription: Dim 7 Nov 2010 16:15
Localisation: Brabant wallon

Re: Et si on parlait un peu de l'égalisation.....

Nouveau messagede ThL le Sam 16 Fév 2013 18:32

nous sommes bien d'accord Moog: si le problème est incontournable, comme l'acoustique, la configuration des lieux, l'égaliseur peut apporter une solution autre que changer de pièce ou déménager....

La question à se poser alors est de savoir quelle système conviendra le mieux au lieu d'habitation.

Mais nous parlons là d'exceptions...et comme disait l'autre: "il n'y a de règle que du général"
ThL
Membre expérimenté
 
Messages: 1474
Inscription: Ven 19 Mar 2010 19:52

Re: Et si on parlait un peu de l'égalisation.....

Nouveau messagede Moogaddict le Sam 16 Fév 2013 18:54

Je pensais à ta remarque que je trouve fondée, concernant l'ampli et sa tenue des basses..... on pourrait imaginer que c'est finalement le même cas de figure que pour les câbles correcteurs..... l'ampli aurait corrigé un défaut de la pièce..... je pense que c'est finalement aussi possible, non ?
Juste un peu de bruit, pour masquer le silence.
Avatar de l’utilisateur
Moogaddict
Membre expérimenté
 
Messages: 1686
Inscription: Dim 7 Nov 2010 16:15
Localisation: Brabant wallon

Re: Et si on parlait un peu de l'égalisation.....

Nouveau messagede ThL le Sam 16 Fév 2013 19:06

Franchement, je ne pense pas car les essais fait avec 2 autres amplis ont confirmé le diagnostic.

L'ampli Electrocompaniet est excellent, il fonctionnait parfaitement avec tous les CD, sauf sur Imagine de Musica nuda: j'ai cru à un défaut des enceintes.... peut-être avait-il besoin d'une révision ? à partir de ce moment, j'ai eu un doute, et comme nous aimons que tout soit "nickel"...j'ai voulu le remplacer.

Je pense donc à un problème de capacité de l'ampli (quoique il est annoncé pour 250w en classe A) ou à une fatigue...

Comme tu le disais ce CD est un vrai test, alors tester votre installation avec Musica nuda ou faites vos écoutres en magasin avec ce CD!
ThL
Membre expérimenté
 
Messages: 1474
Inscription: Ven 19 Mar 2010 19:52

Re: Et si on parlait un peu de l'égalisation.....

Nouveau messagede Naturel le Dim 17 Fév 2013 02:28

Tout d'abord merci à Moog pour ce très intéressant sujet, aussi aux intervenant. Ce qui me pose un peu problème, c'est le choix du correcteur. Je pense que certaines circonstances extrêmes justifient l'usage d'une correction, mais que ce n'est vraiment pas une généralité. Au risque de déséquilibrer plus que d'améliorer...
Quand je parlais du choix, j'ai un peu de mal à faire passer tout le signal de mon système pour lequel j'ai choisi des machines aux schémas soignés et construites avec des composants de qualité, par un equaliser grand publique tels ceux réalisés par DBX, Lexicon, AudioLab, Berhinger ou autres Yamaha, que je respecte au demeurant, mais qui sont conçus pour un usage en sono live et ne sont pas de qualité studio.
Dans toute chose il y a une faille.
C'est ainsi qu'entre la lumière.
Leonard Cohen
Avatar de l’utilisateur
Naturel
Administrateur du site
 
Messages: 8323
Inscription: Lun 15 Fév 2010 09:59

Suivante

Retourner vers Haute-fidélité, discussions générales

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités